les comptables en gilet jaune

Depuis quelque temps, on croise des jeunes gens sur les trottoirs dans le centre-ville de Saint-Denis. Ils attendent près de la route sous un soleil de plomb, affublés d’un gilet jaune. La première fois que je les ai vus près de la rue de Nice, je me suis dit qu’il était un peu tôt pour se prostituer, mais qui sait ? les tarifs sont peut-être plus abordables en pleine journée que le soir, et au moins la lumière du jour permet de distinguer les travestis des non-travestis…

« C’est combien mademoiselle ? »

« Hein ? quoi ? ou fout’ a ou d’ma gueule ? »

« Ben quoi ? »

« Mi compt’ lotos couillon ! » (comment on écrit « voiture » en créole ?)

« Quoi ? avec votre look dévergondé, votre langage grossier et votre gilet jaune, vous êtes comptable ?? »

« Mi compt’ lotos pou la direction des routes ! »

En voilà un travail fascinant mes amis, « comptable loto » ! La direction régionale des routes a enfin trouvé un moyen de réduire le chômage des jeunes. Après les émeutes du Chaudron, il fallait réagir et créer des emplois, et la DRR a trouvé LA solution !

Tu es un jeune chômeur et tu n’as pas dépassé le cap de la 3ème ? Nous avons un travail pour toi ! Mais avant que tu signes ton CDD de 5 mois, un petit test s’impose… jusqu’à combien tu sais compter ?

« ène, dé, troi, quat’, cink, siss’, sèt’, ouite, nèf’… »

« Ouais ça devrait suffire comme ça mon gars, signe et on te file un gilet jaune et un bloc note, les lunettes de soleil et crème sont à ta charge »

« Une question messié le DRH de la direction d’la route, est ce que plus mi compt’ l’auto, plus mi gagn’ l’argent ? »

« Bien sûr, il y a une prime, à chaque voiture comptée vous avez droit à 10 centimes de plus sur votre salaire ! Allez maintenant taisez-vous et aller me compter les voitures sur la route de Piton Fougères »

« Mais n’a poin’ l’auto là-bas ! cossa ou veut mi compt’ ! ou gaign’ pas donn’ à moin pou compter sur boulevard Sud à 17h ? »

« Non ça c’est réservé au fils du directeur, lui aussi, il a raté son brevet des collèges ».

Je pense que c’est en comptant les tétrapodes qu’ils mettaient en bas la route du littoral que les gars de la direction des routes ont eu l’idée de créer ce « métier »…

l'équipement du bon comptable en gilet jaune

C’est quoi le but de ce comptage qu’un simple radar pourrait faire ? Évaluer l’importance du trafic routier ? pas besoin de stats pour voir que le réseau est saturé !

Bon après, je ne vais pas non plus cracher sur le métier, si ça peut permettre à certains jeunes sans emploi ni formation d’économiser pour l’achat d’un bal de riz chez Leclerc… Mais je vais commencer par croire qu’on aime faire compter les réunionnais.

C’est comme ces jeunes qui bossent à l’observatoire des prix. Vous voyez de quoi je parle ? Vous les avez sans doute déjà croisés ces jeunes errant dans les supermarchés avec une calculatrice et un bloc-notes. Leur métier ? Noter l’évolution du prix des paquets de lessive Ariel ou du kilo de brèdes.

« Chef, le kilo de chouchou est montée de 50 centimes encore aujourd’hui »

« À combien le kilo ? »

« 2,80 euros, chef ! »

« C’est bon, appelez Isabelle Hoarau sur Réunion Première, on va enfin gagner au jeu du prix ! à nous les places de ciné gratuites pour voir Twilight 5.2 ! »

Quoi vous ne connaissez pas le jeu du prix les matins sur Réunion Première Radio ? C’est la preuve que même dans les jeux, on aime nous faire compter. Le principe ? Il suffit de deviner quel est le prix d’un kilo de tomates, de bananes ou encore gingembre sur le marché forain pour pouvoir gagner un ticket pour le prochain concert de Gilbert Pounia. Oui, Réunion Première soigne notre côté maso, comme si cela nous faisait plaisir de connaître la réponse et de clamer fièrement à l’antenne que le kilo de courgettes était passé 2,30 euros !

Le kilo de tomates ? combien pour le kilo de tomates ??

« Isabelle, mi connaît la réponse ! Le kilo tomates lé à 2,90 euros su marché forain Saint-Paul ce matin ! Cossa moin la gagné ? Hein ?? 2 places concerts pou Gilbert Pounia ?! Mi na 6 marmailles pou nourri et ou donn’ a moin deux places concert ?! ou noré pu donn’ à moin le kilo tomates ! ».

Après si ce jeu ne vous plaît pas, vous pouvez toujours affronter l’enthousiasme sans faille et inquiétant de Christophe Berger dans « Tout le monde joue », là aussi, pour certaines questions, il faut savoir compter :

« Quel est le pourcentage de jeunes chômeurs à La Réunion ? »

Tout bien considérer, il est préférable de compter le nombre de voitures passant sur la route de Piton Fougères, c’est toujours plus distrayant que de compter nos souffrances… Bon courage aux gars en gilet jaune… « Oubli pas mett’ un casquette su zot’ têt’ ! Soleil i tap’ ! »

P.S : ce post devait être au départ une vidéo, mais au vu de la piêtre qualité des images filmés, j’ai préféré vous faire part du texte original. Pour la version vidéo, ce sera pour une prochaine fois (ou pas !) J’aurais besoin d’aide sur ce coup-là (recherche acteur  >.<)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s