le drapeau réunionnais

Quel est l’intérêt d’avoir un drapeau réunionnais ? A quoi pourrait-il ressembler ?

Si « Lo Mavéli » est celui préféré par nombres de graphistes et de blogueur (dont votre serviteur), d’autres associations ont tenté de définir un symbole pour La Réunion.

J’avais déjà parlé du drapeau réunionnais dans un précédent article, aujourd’hui j’ai décidé d’en faire une vidéo.

Difficile de trouver un sujet après le succès insolent de la vidéo sur le créole réunionnais. J’avoue avoir été pris au dépourvu, ce podcast a clairement dépassé toutes mes espérances en matière de visionnage ! J’ai alors pris conscience d’une chose : qu’importe la vidéo qui viendra ensuite, elle n’arrivera pas à la cheville de celle-ci en nombre de vues. Ce genre de choses n’arrivent pas à chaque podcast… et heureusement d’ailleurs ! Quel aurait était l’intérêt de continuer à en écrire, si tout le monde les aimait qu’importe l’effort fourni ?

Donc, malgré la bonne appréciation de la vidéo sur le créole réunionnais, et du stress qui a suivi, je n’ai pas changé mon programme (certains savent que je planifie mes vidéos très avance !) et je vous livre donc une vidéo sur le drapeau réunionnais. Ces deux vidéos s’inscrivent dans une série sur l’identité réunionnaise, il reste d’ailleurs encore une dans les fourneaux, j’espère la sortir pour septembre.

Le drapeau réunionnais est un sujet de débat, tant son utilité est remis en question. J’ai pris le sujet du point de vue de l’expatrié que j’ai été il y a quelques années, quand mes camarades de classe métropolitains m’expliquaient les symboles de leur région respective. J’ai alors senti un manque de notre côté… à nous les réunionnais.

La vidéo traite donc de l’utilité des symboles pour un peuple comme marque identitaire mais aussi marketing. Je n’ai pas pu m’empêcher aussi de lister les différents drapeaux qui ont été proposés au fil du temps pour La Réunion. Si ma préférence pour « Lo Mavéli » est claire (on le retrouve depuis plusieurs années sur ce blog), il était normal de parler des autres, quitte à allonger la vidéo d’une minute explicative pas très réjouissante.

Le résultat n’est sans doute pas à la hauteur de ce que vous attendez et je peux le comprendre, ce n’est pas aussi drôle que la vidéo précédente, mais c’est la manière dont je souhaitais aborder la chose. Car jusqu’à preuve du contraire, je fais ce que je veux dans mes podcasts, il faut aussi vous habituez au fait que parfois je ne fais pas exactement ce que vous désirez, sinon ce ne serez pas drôle.

Publicités

le créole réunionnais

Mi koz kréol é zot ?

Une vidéo sur le patois… pardon, la langue la plus parlée de La Réunion ! Certains ont beau dire que le créole n’est qu’une déformation du français, la réalité est un peu plus complexe que cela.

Cette vidéo possède des sous-titres en français.

Histoire de la vidéo :

Jamais une de mes vidéos aura eu une histoire aussi compliquée ! En novembre 2013, je décide de faire une série appelée « Leçons de créole réunionnais ». Le principe est simple : faire cinq vidéos de 3 minutes correspondant à des cours sur le patois de La Réunion. Après avoir pris beaucoup de temps sur l’écriture des textes (recherche et correction), je m’isole 2 week-ends de décembre pour enregistrer. Le résultat est catastrophique ! Le son des vidéos est inutilisable ! Je n’ai même pas essayé de faire le montage, j’en suis forcément très déçu, j’ai perdu beaucoup de temps pour rien. Néanmoins, je garde les textes de côté et me promet de revenir sur ce projet.

En juin 2014, je souhaites retenter cette série de « leçons de créole ». Problème : les textes ne me plaisent plus, l’envie d’enregistrer ces vidéos en est très diminuée. Mais je souhaite quand même faire quelque chose sur ce sujet. Je reprends alors tout à zéro et écrit non pas un cours de créole mais une vidéo sur la perception du créole. Le résultat que vous voyez est différent de l’idée d’origine mais cela me plaît beaucoup plus. Car des cours de créole, il y en aura sur Internet et dans les bouquins, mais une « critique », un avis sur la relation que les réunionnais ont avec leur langue, c’est plus rare.

Alors oui, ce n’est peut être pas aussi accrocheur qu’une vidéo où je me serais contenté d’expliquer comment parler créole avec pleins de petites blagues et de mises en situation, mais j’aime mieux la vidéo ainsi, malgré son côté pédant et explicatif. Je la préfère d’autant plus qu’elle a été écrite en une journée et enregistrée en une après-midi. Heureusement que j’avais déjà débroussaillé le terrain avec mes recherches du mois de novembre !

Détails sur le contenu :

J’ai eu comme vous l’avez vu, un petit problème de raccord sur le passage des mots d’origine portugaise. Je ne regardais pas du bon côté, j’ai donc du inverser l’image (zut !).

Les petites situations racontées en exemple me sont réellement arrivées, même si j’ai modifié quelques détails.

Les phrases du pépé en vieux créole aurait pu être plus incompréhensible, mais j’avais justement du mal à me rappeler des termes de mon grand-père, tout simplement parce que je ne les comprend pas justement. La « photo du pied de cou » et « la femme en voie de famille » sont les seules expressions qui me sont venus en tête lors de la rédaction !

J’aurais souhaité être un peu plus incisif envers les « universitaires » qui ont définis la grammaire créole et qui défendent à corps et âme « nout’ manièr kozé » mais je manquais de temps (7 minutes c’est déjà long).

Pour ceux enfin, qui se demandent quelles sont les chansons de « jeunes » que j’écoute dans la vidéo :

– Gang Of Kamélia (GOK) – Fé pa en pliss

– New Generation – Balance sa pou mwin (Dancehall Queen)

polandball #3

Image

Deux nouveaux polandballs !

antilles chikLe premier parle de l’épidémie de chikungunya qui sévit aux Antilles Françaises en cette année 2014. L’île de La Réunion avait été touché en 2005-2006 avec plus de la moitié de la population infecté. Les autorités n’ont pas su gérer cette « crise » et les médias nationaux ont souvent exagéré la situation sur l’île parlant parfois de « cadavres dans les rues de l’île ». Cela n’a pas arrangé ni le tourisme, ni l’économie de l’île. Never forget 2006.

mayotte territoire fraLe deuxième est plus risqué à mettre en ligne. L’île de Mayotte en devenant 101ème département français a confirmé son appartenance à la République. Cependant, les Comores ne cessent de revendiquer l’appartenance de Mayotte. Bien sûr les raisons ne sont pas uniquement culturel, il s’agit surtout d’un enjeu économique puisque la ZEE (Zone Économique Exclusive) de Mayotte est gigantesque ! Lorsque l’île n’était pas département, les mahorais étaient nombreux à venir s’installer à La Réunion (peut-on vraiment parler de migration quand les personnes ont la même nationalité ?). Les réunionnais se plaignent souvent de ces « immigrés » dont l’intégration dans la société est compliqué, allant jusqu’aux propos et comportements racistes de la part des deux camps.

Ce polandball n’a pas pour objectif de critiquer la présence des mahorais à La Réunion (ils sont dans leur droit) mais plutôt de montrer la perception de la situation par les réunionnais. La Réunion pourrait se voir comme un « dommage collatéral » d’un problème géopolitique. Je souhaites que les réunionnais acceptent le fait qu’ils aient un problème, ce serait un premier pas, selon moi, pour commencer à se soigner de ce racisme latent. Ce Polandball doit être vu comme une critique de la société réunionnaise elle-même.

A côté de cela, il est important de noter, que les Comoriens migrent également à La Réunion.

Note : Difficile de définir un polandball pour Mayotte, l’île n’a pas de drapeau officiel ou officieux. Pour faire simple, au lieu de prendre les armoiries (ici) j’ai préféré faire un polandball avec l’intérieur du blason (la lune et les fleurs d’ylang-ylang)

polandball #2

On s’amuse encore sous Gimp…

Maurice superioriteOui, c’est une blague qui ne vole pas au-dessus de la ceinture. Mais c’est vrai que si on compare les îles de la zone, Maurice, proclamée étoile et clef de l’Océan Indien, à beaucoup d’avance sur ses voisines. N’essaie t-elle pas juste de compenser ce qu’elle n’a pas ?

Maurice ne possède effectivement pas de montagne digne de ses cousines : La Réunion (point culminant de la région) : 3 070 mètres ; les Comores : 2 360 mètres et Madagascar : 2 876 mètres.

Aucune île de l’Océan Indien n’est meilleure qu’une autre… chacune possède ses richesses.

Madagascar est remplie de ressources minières, La Réunion possède des paysages de montagnes somptueux, les plages des Seychelles ont redéfini le terme de « paradis » et les Comores… ben… ils ont un volcan et c’est déjà ça ! Le prochain post sera sans doute une vidéo

le vol réunion – paris

Prendre l’avion pour aller à métropole ? C’est fou comme cela s’est démocratisé depuis l’affaire des enfants de la Creuse !

Cette vidéo traite surtout des préliminaires au vol plutôt que du vol lui même. De nombreux humoristes ont déjà traités le sujet (dont mon BFF Manu Payet), j’ai donc préféré orienté ma vidéo sur ce qu’il y a autour du trajet en avion lui même.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de vidéo du type « Letchi Amer » ! Cela commencer à me manquer. C’est vrai que ce ne sont pas les vidéos les plus appréciées, sans doute à cause de leur longueur (plus de 9 minutes pour celle-ci) mais cela n’empêche, c’est un plaisir de traiter d’un sujet de manière un peu plus « complète » et de ne pas juste le survoler !

les élections municipales

Il n’y a pas un événement politique aussi important pour les réunionnais que les élections municipales ! Je ne pouvais pas ne pas en parler, c’est le sujet incontournable du moment.

J’ai eu la chance de faire cette vidéo dans une salle prêtée grâce à mon amie ZéNifleur. Hélas pour moi le son de la vidéo n’est pas au top (écho, écho !). Je suis désolé pour ce son médiocre, j’ai essayé d’amoindrir ces nuisances comme j’ai pu avec mon petit logiciel. J’aurais pu recommencer l’enregistrement, mais cette vidéo a demandée tellement d’heure de travail, que je n’avais pas le courage de reprendre (paresse quand tu nous tiens).

J’espère que vous l’apprécierez quand même !

vlog #2 – le volcan

Voilà, ce jour devait arrivé ! Voici le deuxième vlog du Letchi, cette fois on reste dans l’île direction un des lieux emblématiques de La Réunion : le Piton de la Fournaise. Peut être mon endroit préféré de l’île !

Encore une fois cette vidéo est fort inutile ! Le son n’est pas top (il y avait effectivement beaucoup de vent). Je vous conseille de ne pas la regarder avec vos écouteurs, préférez les hauts parleurs !

On se retrouve bientôt en fin du mois pour une vidéo plus consistante du Letchi Amer !