[vidéo] le patrimoine d’un pied d’riz

Vidéo

Avec l’affaire Cahuzac, je me suis interrogé sur le patrimoine des réunionnais, ou plutôt les signes extérieurs qui montrent qu’on a un gros p…. patrimoine.

Veuillez excuser les changements de luminosité entre les scènes, mon système d’éclairage (le soleil) n’était pas au point.

la place de la réunion sur l’euro

La crise de l’euro n’est pas terminée, la situation de la Grèce continue d’inquiéter l’économie du continent entier et que dire de l’Espagne, de l’Irlande et de l’Italie ! Cela n’empêche pas la BCE (Banque Centrale Européenne) d’annoncer le lancement prochain d’une nouvelle série de billets d’euro.

Eh oui, après plus de 10 ans de circulation dans les petites menottes des citoyens européens et banquiers peu scrupuleux, c’était l’heure pour la monnaie unique de faire peau neuve…

Ainsi, nous aurons droit chaque année à un nouveau billet (une année un nouveau billet de 10 €, l’année suivante le billet de 20 €, etc.). On commence cette année avec un nouveau billet de 5 euros qui sera en circulation à partir du mois de mai…

Quoi de neuf sur ce billet de 5 euros new generation ? Pas grand-chose finalement, il reste gris avec son pont et sa porte… Le gros changement c’est la présence (en filigrane) du visage d’Europa, la jeune femme qui a donné son nom au continent et qui aurait été enlevée par un Zeus transformé, pour l’occasion, en taureau…

Pas sûr qu’une figure de la mythologie grecque sur le nouveau billet attire les investisseurs sur le vieux continent et apaise les marchés… d’autant qu’Europa serait, selon le mythe, à l’origine de la pluie et du mauvais temps…

La première chose que j’ai vérifié sur le spécimen (disponible sur le site de la BCE – ici), c’est que notre chère île de La Réunion se retrouve bien sur le nouveau billet.

Car oui, grâce à l’insistance d’un certain Jacques Chirac (je crois qu’il était président de la République Française à une époque, mais je ne m’en souviens plus – lui non plus d’ailleurs) les Départements français d’outre-mer figurent sur les billets de l’Euro.

La preuve avec ce spécimen du billet de 50 € (cliquez pour agrandir) :

Billet 50 euros - DOM Vachement ressemblant, hein ? oui ces espèces de petites tâches sont (de haut en bas) : la Guadeloupe, la Martinique et La Réunion ; la Guyane Française étant plus grande, ils l’ont mis à part.

Nous voici donc sur le nouveau billet de 5 euros :

Nouveau billet 5 euros - DOMC’est un peu mieux, non ? Mais si, on devine vaguement la forme ronde et rassurante de l’île… en plissant bien les yeux et avec beaucoup de conviction…

Ce qui est navrant, sur ce nouveau billet, c’est l’absence de Mayotte ! Le 101ème département français qui utilise également la monnaie unique n’apparaît pas… pourtant il y avait de la place. Si là, au-dessus de ce qui censé être la Guadeloupe…

À priori, nous n’avons pas beaucoup de poids dans cette grande supercherie avancée qu’est l’Union Européenne (avec son prix Nobel et tout…)

Pourtant, que le métropolitain qui soit tombé par hasard sur ce blog par une froide soirée d’hiver le sache : les réunionnais ont été les premiers citoyens européens à utiliser la monnaie unique ! Décalage horaire oblige, le 31 décembre 2001, alors que la France hexagonale était en train de dîner, La Réunion avait déjà sabré le champagne pour la nouvelle année 2002 et les gabiers distribuaient de l’euro…

Sachez que les grecs se sont vantés à l’époque d’être les premiers utilisateurs de l’euro (rétrospectivement, c’est ironique ?), une erreur qu’une simple carte explique :

Carte fuseaux horaires - Reunion GreceDans les dents, sales bouffeurs de moussaka !

N’empêche, les utilisateurs non-français de l’euro doivent se demander à quoi correspondent ces espèces de points informes et minuscules sur leurs billets de banque…