l’avénement du sporno

Comme je l’ai expliqué dans mon dernier article, je suis en ce moment en train de suivre les Jeux Olympiques de Paris Londres. J’adore cet événement qui arrive tous les quatre ans et qui nous fait à chaque fois découvrir de nouveaux sports et des athlètes extraordinaires. Et puis pour une fois qu’il y a autre chose que de la télé-réalité, des vieilles séries américaines et des télénovelas à la TV, je ne vais pas me priver.

Depuis 2 jours, je commences par contre à me poser des questions sur ce que je regarde… je ne sais pas si c’est la manière dont certains sports sont filmés ou si c’est la tradition du sport lui même qui veut ça, mais je trouve que certaines compétitions sont très érotiques… (cliquez sur les images, vous ne serez pas brûler par la foudre divine)

et ce n’est pas du beach-volley féminin

C’est ce qu’on appelle le sporno ou comment des images de compétitions sportives peuvent être vu comme de l’érotisme hardcore gay… manque plus qu’un certain logo (R2 comprendra)


Promis, vous aurez droit à un vrai article la prochaine fois (je suis en train de le préparer)

tous à londres !

Un petit message pour vous dire qu’il me sera difficile de mettre à jour le blog pour les deux prochaines semaines…

Pourquoi donc ? A cause des Jeux Olympiques de Londres ! Un programme rempli de sueur, de larmes, de sang, de muscles, et même de fille en maillot de bain (oui, le beach-volley est un sport olympique)…

Déjà vendredi soir, avec force et détermination, j’ai suivi la cérémonie d’ouverture dans sa totalité. J’ai même vu défiler des nations dont j’ignorais l’existence (alors que je suis censé être bon en géographie…). Vous connaissiez vous Sao Tomé-et-Principe ? et de Saint-Christophe-et-Niévès vous savez où c’est ? et ben moi non plus !

La cérémonie orchestrée par le « grand » Danny Boyle (oui, le même gars qui a réalisé Slumdog Millionaire et Trainspotting – on ne le répète pas assez) s’est achevé vers 4 heures du matin (heure de La Réunion) par l’embrasement de la vasque olympique (grand moment, plein d’émotions, tout ça…).

J’ai quand même un doute sur le design de la vasque… c’est peut être dû à la fatigue mais….