une carte météo très utile

Alors que Dumile avance tranquillement vers La Réunion, nos bulletins météo nous sortent les cartes les plus inutiles de l’histoire de la météorologie :

Carte météo Dumile 02/01/2013

Sinon, il y avait un petit reportage sur France 24 à notre sujet : « Les habitants de l’île sont habitués depuis des décennies aux cyclones… »

C’est connu, nous, les réunionnais, sommes des guerriers… 120km/h de rafales pour ce soir ? même pas peur ! Par contre si on pouvait éviter que la télévision coupe quand on regarde « Sacrifices de femmes »… ça éviterait un psychodrame !

Publicités

le colicarry ©

C’est l’heure de préparer les prochaines vacances ! Il ne reste plus que quelques semaines avant que l’aéroport Roland Garros ne devienne une zone surpeuplée de touristes en manque de soleil et de réunionnais en manque de grands espaces (commerciales ?). Le moment parfait pour parler d’un soucis rencontrés par beaucoup de réunionnais.

L’histoire :

Armés des derniers billets d’Air Austral pour Lyon, Marseille ou Toulouse d’une main et du pass « continuité territoriale » de la Région Réunion de l’autre, mémé, pépé, momon et papa vont bientôt rendre visite à leur enfants et/ou petits-enfants, comme dans la pub de la Région ! (Vous voyez ? la pub avec des yabs –  et uniquement des yabs – trop contents de prendre l’avion…)

Hélas, un énorme problème va apparaître une fois arrivés en hexagone ! La valise.

Car oui, momon et mémé ont décidé d’emmener dans leur 23 kg autorisés : une « marmite » de cabris massalé, une marmite de civet d’tangue, deux paquets de 100 bouchons Asia Food Poulet/Combava et des bonbons coco hyper glycémiques. Considérant que ces mets typiquement réunionnais devraient réchauffer les cœurs de leurs progénitures expatriées travaillant durement à la SNCF, RATP ou dans des sociétés de nettoyage… (merci la mobilité !) ; les deux femmes n’ont pas eu froid aux yeux et ont pris un risque énorme… Elles n’auraient pas due se donner tant de peine.

Car en ouvrant fièrement leurs valises, elles vont constater que les pauvres bagages surchargés de nourriture n’ont pas supporté le voyage. Voilà que les bonbons cocos nagent dans le cabri massalé et que les bouchons sont parfumés tangue !

Un drame énorme pour ces deux cuisinières de voir leurs carrys dans cet état. Les enfants se contenteront d’un simple haussement de sourcils.

« bah… de toute façon, je n’aime plus trop le civet tangue, je préfère encore les pennes à la sauce pistou »

Il est temps mes amis de mettre un terme à ces histoires aux fins malheureuses, où des plats patrimoniaux sont martyrisés par des trajets en avion chaotiques !

Il est tant de mettre en place, une idée révolutionnaire : le ColiCarry © !

(musique de télé-achat) tou-tou-dou-dou…

Le ColiCarry © sera la révolution dans le transport de nourriture entre La Réunion et la Métropôle (avec l’accent sur le deuxième « o »). Contrairement à son rival fruitier, le Colipays qui se contente de fournir des fruits tropicaux, quelques bouteilles de rhum et un CD des « Plus belles chansons traditionnelles de La Réunion », le ColiCarry © va plus loin, en permettant à tout expatrié ou touriste en manque de la cuisine traditionnelle de la Réunion, de manger un plat local à 11 000 km de son lieu de production (anti-phrase).

Le ColiCarry © sera une collection de plats « surgelés » typiquement réunionnais, transportés avec le plus grand soin jusqu’aux villes les plus perdues* de France (*minimum requis : 20 000 habitants et une Poste efficace).

Rougail Saucisses – Suggestion de présentation

Ces plats seront d’une grande variété allant du massalé Coq au civet Zourite en passant par le poulet choca et le rougail saucisses. Des recettes concoctés par les meilleurs candidats de l’émission Gazon d’Riz de Réunion Première.

Esther Gaze, l’un des cuisiniers de ColiCarry, son civet zourite vous tente ? Appelez-nous !

Afin de satisfaire au mieux les clients et vivre pleinement l’expérience culinaire réunionnaise, les plats seront contenus dans des Tupperware en forme de « marmite » avec des séparations (genre bento) pour le riz, les grains, la viande, sans oublier l’indispensable rougail ! Un emballage élégant et pratique fabriqué en plastique de canne à sucre et passable au four à  micro-ondes et au lave-vaisselle (des tests devront être réalisés pour vérifier que le plastique de canne ne se transforme pas en bagasse dans le micro-ondes).

Le « Tupperware Marmite » – Photo non contractuelle

Un grand choix de grains serait disponible : Haricots rouges, Haricots blancs, lentilles de Cilaos, Pois du Cap (avec option massalé pour 3€ de plus)… il en serait de même pour les rougails : tomates, avocats, citron, gingembre, papaye verte, concombre…

un grand choix de grains !

Même si le carry sera au centre même de l’activité de ColiCarry ©, les entrées et desserts ne seront pas oubliés pour autant.

Les accras qui font la renommés de La Réunion seront présents dans un « kit accras » (logique) avec samoussas, bonbons piments, bouchons… (25 €) Tous aussi gras que dans les souvenirs des receveurs (la société ne pourra être tenus responsable des artères bouchés de ses clients)

Pour ce qui est des desserts, nous proposerons bien sûr les grands classiques de la gastronomie locale : du gâteau Papates au gâteau Ti Son en passant par les Bonbons Cravates et Bonbons Miel (on peut prendre « Chez Loulou » comme fournisseur ?). Des desserts légers qui rappelleront aux expatriés leur enfance et le taux important de diabétiques à La Réunion.

Avec des colis pratiques et aux prix imbattables (de 40 € pour le rougail saucisse à 75 € pour le cabris massalé + pois massalé citrouille, frais de port compris), le ColiCarry © contentera les nostalgiques de la cuisine réunionnaise.

Si vous voulez adhérer au projet et vous faire des couilles en or… je veux dire… contribuer à l’exportation dans le monde entier de notre cuisine si riche (dans tous les sens du terme), venez participer à la mise en place de cette nouvelle entreprise ! Combattons Picard et Thiriet ! Créons ColiCarry © !

Pour la vrai marmite noire passant au micro-ondes (si, si, elle existe !) c’est ici : http://www.cglpack.com/www-fr/innovation-marketing.marmite.123.111.html

La vraie photo du rougail saucisse a été prise sur ce blog de cuisine (aujourd’hui fermé, a priori) : http://lecarilela.canalblog.com/

La photo d’Esther Gaze (réel gagnant de Gazon d’Riz 2011) est tirée du site de Réunion Première…